Votre gros lot attend d'être récolté (1/2)

De combien d’argent supplémentaire auriez-vous besoin pour changer véritablement le monde ? Pour aider non plus quelques personnes, mais secourir une communauté entière ou un pays ?

Au cours de ces 40 prochaines années, un groupe de personnes au sein de la société vous offrira cette opportunité : les gens de 65 ans et plus.

Ce groupe d’âge continue de croître, mettant à mal le paiement des retraites, le nombre suffisant de services de santé… Mais pour vous qui travaillez dans la récolte de fonds, cela ouvre de nouvelles perspectives !

Commençons par le début. Vous récoltez probablement des fonds via des campagnes de Direct Mail, n’est-ce pas ? Bien.

Vous devez alors continuer à recruter de nouveaux donateurs âgés de 55 ans et plus, la génération baby-boom actuelle. Ils ont encore la vie devant eux pour soutenir votre association. Et c’est seulement maintenant qu’ils ont de l’argent de côté ainsi que du temps pour choisir une organisation en laquelle ils croient : les enfants ont quitté la maison, ils travaillent moins, etc. Ils donnent une nouvelle signification à leur vie.

Mais... ne recrutez pas uniquement de nouveaux donateurs, faites évoluer vos donateurs au sein de votre association. Peut-être sont-ils des donateurs, des volontaires ou achètent-ils des produits que vous proposez, ou peut-être même, ont-ils été aidés par votre cause. En fonction de leur relation à votre organisation, ils souhaiteront être connectés différemment avec vous.

Une fois qu’un donateur a une bonne connexion avec votre association, il est temps d’attraper le gros lot. Ou plus joliment dit, faites prendre conscience à vos donateurs qu’ils peuvent faire une grande différence dans le monde. Pour la plupart de vos donateurs, un don légué par testament sera la contribution la plus importante qu’ils n’auront jamais donnée. Seul un groupe limité de personnes a la capacité financière de devenir des major donors (grands donateurs), mais tout le monde peut laisser un héritage.

Qui est le plus enclin à vous léguer un don par testament ?

À qui devriez-vous vous adresser en premier ? Vos donateurs les plus fidèles qui n’ont pas d’enfants.

Vous ne savez pas lesquels de vos donateurs ont des enfants ? Ne vous inquiétez pas, quasi personne ne le sait.

Faites dès lors une sélection dans votre base de données et incluez quiconque a donné plusieurs fois à votre organisation. Au plus ils ont donné, au mieux c’est, mais il n’est pas nécessaire d’avoir fait un don récemment. Ils ont peut-être simplement rencontré des problèmes de santé et n’ont pas la capacité financière d’apporter leur contribution maintenant. Cela ne signifie pas pour autant qu’ils ne se soucient plus de vous.

Vous souhaitez en savoir plus ? Suivez WILL, et recevez la partie 2 cette semaine.

Auteur: Lore Lore
01.10.2018
Legacy fundraising expert